ARAGON >

Photocollages inspirés de textes d'Aragon

 

De quel ravin surgit-elle, par quelle

sente aux pieds des arbres résineux, 

quel fossé de lueurs, quelle piste de mica et

de menthe a-t-elle suivi jusqu’à moi.

 

Aragon, Le paysan de Paris.

De la boutique du naturaliste, qui

jusqu’ici me passait inaperçue, s’échappe

la faune qui peuple les branches, les

taillis, les lianes, en tout point semblable

à celle des figures dans les

livres de prix. Mais, rat musqué, casoar,

loutre, eider, petit-gris ou carabe

doré, tous conservent en recouvrant

la vie ce caractère poussiéreux des animaux

empaillés.

 

Aragon, Anicet ou le panorama, roman.

Toute la mer dans le passage de l’Opéra.

Les cannes se balançaient doucement comme des varechs.

Je ne revenais pas de cet enchantement quand je m’aperçus

qu’une forme nageuse se glissait entre les divers étages de la devanture.

 

Aragon, Le paysan de Paris.

Et que deviendra l’humanité au jour prochain

où le peuple des statues sera devenu

si abondant dans les villes et les

campagnes, qu’à peine l’on pourra circuler

dans les rues de socles, à travers

des champs d’attitudes.

 

Aragon, Le paysan de Paris.

C’est ainsi que tout au bout de la galerie

du Thermomètre, nous trouvons Vodable

qui attire les clients en s’intitulant :

Tailleur mondain. Il vend aussi

des malles et comme il dit : All travelling

requisities. Je ne peux pas m’enpêcher

de penser que c’est ici que Landru,

expérimentateur sensible, se faisait

habiller, essayant ses costumes au milieu

des bagages exposés comme autant de

symboles mystérieux de son destin... Et

je songe avec regret qu’il n’y a point

en cour d’assises de programme où l’on

puisse écrire en italique :

À la cour comme à la ville

MONSIEUR LANDRU

est habillé par LE TAILLEUR MONDAIN.

 

Aragon, Le paysan de Paris.

Ces idoles ont entre elles une parenté

qui les rend redoutables. Bariolés de

mots anglais et de mots de création nouvelle,

avec un seul bras long et souple,

une tête lumineuse sans visage, le pied

unique et le ventre à roue chiffrée,

les distributeurs d’essence ont

parfois l’allure des divinités de l’Egypte ou

de celle de peuplades anthropophages qui

n’adorent que la guerre.

 

Aragon, Le paysan de Paris.